Archerie en pays de Savoie : une activité d’adresse !

Sport de vacances occasionnel ou pratique régulière, le tir à l’arc se présente comme une activité sportive ludique adaptée à tous les âges. Il permet de garder une bonne posture. Son côté ludique atténue sa grande minutie technique. Il est attractif et dynamique. Toute la famille peut pratiquer ce sport de précision en pays de Savoie en étant encadrée par des tireurs aguerris.

Les différents types de tirs à l’arc

Les amateurs peuvent rencontrer de nombreuses variétés de tirs à l’arc en France. Certains sont des disciplines internationales. Le tir en campane consiste par exemple à pratiquer le tir à l’arc sur terrain accidenté dont les distances fluctuent entre 5 m et 60 m. Le tir FITA est une discipline olympique qui s’organise en plein air, dont la distance, se situe à 70 mètres. Les disciplines nationales sont également nombreuses. Nous pouvons citer tout d’abord le tir fédéral. Il se réalise sur terrain plat sur une distance de 50 m. Le tir nature concerne les tirs en parcours dont les cibles, disposées à distances variables, sont constituées d’animaux sur blasons papier.

L’équipement nécessaire

Pratiquer depuis des millénaires, l’arc a connu une évolution spectaculaire. De nos jours, dans l’Hexagone, on l’utilise couramment pour des compétitions nationales et internationales. Pour les débutants, l’arc d’initiation constitue un outil indispensable. Il est, en général, en bois. Sa puissance est faible puissance. Il ne possède pas de viseur ni de stabilisateurs. Il se présente avec une poignée, de deux branches, d’une corde, d’un viseur et d’un repose flèche. On peut retrouver également l’arc classique de compétition. Il se distingue du premier par la présence de stabilisateurs et de viseur. Quant à l’arc à poulies, comme son nom l’indique, il embarque un système de poulies.

Les différents formations

La pratique du tir à l’arc sportif implique de nombreuses heures d’entraînement. Pour ceux qui souhaitent avoir un bon niveau, il est impératif d’avoir le bon équipement et la volonté de persévérer. L’apprentissage peut durer plusieurs mois voire même une année. Pour assimiler les points élémentaires de la discipline, la meilleure des solutions consiste à trouver un bon entraîneur. Il est nécessaire de comprendre les règles fondamentales. Déchiffrer son corps et ses aptitudes forme aussi des éléments indispensables à maîtriser pour réussir son initiation. Il faut bien évidemment déterminer son œil directeur, apprendre les règles de sécurité ou encore les bons gestes, etc. L’archerie en pays de Savoie dispose de plusieurs clubs dans lesquels l’amateur peut facilement évoluer.